Partager cet article :

    💛Chaque mois, le « Contenu que nous aimons » offre des résumés, des histoires et des rapports parmi les plus notables du monde du travail, des RH et de la gestion du personnel. Pour lire la série du mois dernier, cliquez ici.


    En 2022, l'embauche semble être l'un des plus grands défis auxquels sont confrontées les équipes RH et les entreprises.

    Ce mois-ci, nous parlons de la fidélisation de vos employés les plus performants et de la stratégie la plus efficace pour augmenter leur niveau d’engagement. Et, nous vous présentons une étude de Gallup qui détaille ce que les employés recherchent dans un nouvel emploi. 

    Enfin, nous aborderons une étude qui révèle des changements dans le statu quo en matière de recrutement; les entreprises tendent à retirer les exigences de diplôme comme critère dans les offres d’emploi et ce que cela signifie pour l'avenir du recrutement.

    fastCompany-article-0-750x300Pourquoi vos employés les plus performants peuvent tranquillement se désengager ?

    De : Fast Company
    Sujet : Gestion, engagement des employés

    Vos employés les plus performants sont peut-être les plus susceptibles de démissionner.

    Cela semble contre-intuitif, je sais. Dans cet article de Fast Company, Whitney Johnson explique la psychologie qui se cache derrière ce phénomène.

    Notre cerveau est une machine à apprendre et par extension, en développement continu. L'apprentissage libère des substances chimiques positives dans notre cerveau, comme la dopamine, ce qui nous rend heureux et satisfaits après avoir accompli une tâche. En bref, l'apprentissage est une bonne chose ! 

    Cependant, personne ne peut rester éternellement dans cette zone de confort en raison d'un phénomène : le phénomène d'accoutumance.  

    Après une exposition répétée à un défi ou à une tâche, notre cerveau s'habitue. Ainsi, une activité qui était auparavant nouvelle n'est plus satisfaisante.

    C'est à ce moment-là que les employés sont enclins à se désengager. Lorsqu'ils ont l’impression d’avoir atteint un plateau dans leur apprentissage, le travail ou la tâche, ne leur semble plus excitant ou gratifiant.  

    En fin de compte, la principale leçon à retenir est que la tactique la plus efficace pour engager les employés les plus performants, consiste à leur proposer de nouvelles responsabilités et opportunités.

    Lisez l'article complet ici

    Gallup-article-0-750x300Les 6 principaux éléments que les employés désire obtenir dans leur prochain emploi

    De : Gallup
    Sujet : Fidélisation des employés, acquisition de talents

    Gallup a récemment demandé à 13 085 employés américains ce qui était le plus important pour eux lorsqu'ils décidaient d'accepter ou non un nouvel emploi proposé par un nouvel employeur.

    Dans cet article, Gallup présente les six facteurs clés que les employés considèrent comme les plus importants lorsqu'ils décident d'accepter ou non un emploi.

    Une augmentation significative du revenu ou des avantages (64 % ont répondu « très important »)
    Le salaire reste en tête de liste des aspects importants pour les salariés. Ce qui a surpris Gallup, cependant, c'est à quel point le « salaire et les avantages » ont gagné en importance. Depuis 2015, cet élément est devenu prioritaire pour les travailleurs. Il est désormais numéro 1, 64 % des employés le désigne comme étant un facteur essentiel pour accepter un nouvel emploi. 

    Un meilleur équilibre entre vie professionnelle, vie privée et un meilleur bien-être personnel (61 %).
    Ces dernières années, l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée ainsi que le bien-être sont tous devenus plus importants. Le travail à distance a entraîné une plus grande prise de conscience sur la valeur de la flexibilité dans un emploi, même pour ceux qui ne sont pas en épuisement professionnel.

    La possibilité de faire ce qu'ils font de mieux (58 %)
    Les travailleurs considèrent toujours cet élément comme l'un des plus importants. Les personnes qui ne sont pas en mesure d'utiliser leurs points forts cherchent souvent des emplois où elles peuvent le faire. Dans cette optique, l'article invite les recruteurs à faire un effort supplémentaire pour comprendre ce qui passionne un candidat dans son travail.

    Une plus grande stabilité et sécurité d'emploi (53 %)
    Dans le climat actuel, les employés veulent que leur entreprise s'impose comme une force stabilisatrice sur laquelle ils peuvent s’appuyer en toutes circonstances.

    Des politiques de vaccination COVID-19 qui correspondent à mes convictions (43 %)
    Des données de Gallup sur le sujet de la vaccination des employés suggèrent que les employés ont des opinions très partagées sur la question. Quatre employés sur dix ont également indiqué que l'alignement entre leurs convictions personnelles et les politiques était un facteur important lors du recrutement.

    Diversité au sein de l’organisation et ouverture à tous les types de personnes (42 %)
    Dans l'enquête Gallup, c'est la première fois que les personnes interrogées peuvent choisir cette option, qui arrive en tête des réponses des employés. À mesure qu’une société progresse, son désir de créer des lieux de travail plus équitables et inclusifs s'accroît.

    Lisez l'article complet ici

    hbr-article-0-750x300L'embauche basée sur les compétences est en hausse

    De : Harvard Business Review
    Sujet : Embauche, recrutement

    Dans cet article, les auteurs se sont associés à une grande société analytique de données sur le marché du travail. Ils ont analysé plus de 51 millions d'offres d'emplois qui avaient été affichées entre 2017 et 2020. 

    D'après leurs conclusions, les entreprises omettent de plus en plus les exigences en matière de diplôme.

    Ce changement est plus perceptible pour les postes à compétences moyennes - définis comme ceux qui nécessitent une certaine éducation ou formation postsecondaire, mais moins qu'un diplôme de quatre ans. 

    Ce changement est également notable dans certaines entreprises, pour les postes plus qualifiés, mais dans une moindre mesure. 

    Les auteurs affirment que ces changements au statu quo qui régnait en matière de recrutement, sont d'une importance capitale pour l'avenir du marché du travail. 

    Les auteurs soutiennent que les entreprises ne devraient pas maintenir le statu quo simplement parce que c'est ainsi que les choses se sont toujours passées. Au contraire, les entreprises devraient réévaluer « la valeur, la lourdeur et l’obsolescence des instruments qu'elles ont utilisés, ainsi que les hypothèses qu'elles ont formulées ». 

    En fin de compte, le réajustement des critères d'embauche devrait aboutir à un résultat gagnant-gagnant. « Les travailleurs négligés par le passé, pourront suivre des parcours professionnels attrayants, même sans diplôme de quatre ans, et les entreprises seront en meilleure position pour combler les postes à pourvoir ».

    Lisez l'article complet ici

    Michelle Cadieux
    Michelle Cadieux

    Michelle est la rédactrice principale du contenu chez Applauz. Elle a une formation en psychologie et adore lire et écrire sur le bonheur humain, la motivation et la prise de décision. Elle aime les films d'horreur et la cuisine italienne classique.

    Contenu connexe

    Feature Image for C-Level employees article-2
    Vice-président RH - La nouvelle tendance d'affaires!

    Les professionnels des RH se voient maintenant accorder le statut de niveau C. Lisez-en plus pour découvrir pourquoi!


    Stratégie RH

      2 min

    Applauz Q&R : L'importance de la mobilisation pour les entreprises québécoises

    Pour ce premier volet de Applauz Q&R, nous nous concentrons sur le thème de l'engagement des employés dans notre propre province, le Québec.


    Stratégie RH

      5 min

    Contenu que nous aimons : Le meilleur de Mars 2022

    « Contenu que nous aimons » offre des résumés des histoires et des rapports parmi les plus notables. Voici le meilleur de Mars 2022.


    Stratégie RH

      4 min

    Le bonheur au travail

    BULLETIN MENSUEL :

    Abonnez-vous et rejoignez notre communauté de professionnels RH et de gestionnaires curieux.